Édito 2022

MIGRATIONS

Les migrations constituent la thématique de la Foire du Livre du Locle en 2022.
C’est à la fois dans l’actualité et dans l’histoire. Il y a plusieurs siècles, le « Haut »
du pays de Neuchâtel fut déboisé et colonisé par des immigrants qui y fondèrent
les localités actuelles. L’essor économique des « Montagnes neuchâteloises »
se nourrit des migrations. Dès ses débuts, l’horlogerie vit grâce aux contacts
internationaux, aux ventes des montres à travers le monde, aux personnes qui
viennent dans la région pour y travailler et souvent pour y apporter de nouvelles
manières de produire et de vendre. Les voyages et les déplacements permettent
aussi aux Girardet de développer leurs activités d’éditeurs et de libraires. Depuis le
XVIIIe siècle, plusieurs auteurs, à l’instar de Jean-Jacques Rousseau, ont séjourné
dans la région et ont été impressionnés par le goût et la pratique de la lecture très
répandue dans la population des Montagnes neuchâteloises.

Certes, Jean-Paul Zimmermann publia en 1931 L’étranger dans la ville et y brossa
un tableau sévère du Locle, localité repliée sur elle-même, méfi ante et inquiète
face à l’extérieur. Mais, cette même ville reçoit en 1951 une sculpture off erte
par des ouvriers italiens qui veulent ainsi remercier les Loclois de leur accueil.
Cette oeuvre d’un jeune transalpin orne un jardin de la ville. Dans L’Impartial du
12 novembre 1951, on peut lire que « ce geste de reconnaissance réduit à néant
certaines allégations suivant lesquelles la main-d’oeuvre italienne en Suisse ne
serait pas traitée comme les ouvriers suisses. » Depuis une vingtaine d’années,
plusieurs livres ont été publiés par François Zosso, Giovanni Emilio Marsico, Leana
Ebel, Aline Burki, Francesco Garufo, François Hainard et d’autres personnalités.
Les problèmes des personnes qui immigrent dans la région y sont présentés
et analysés, ainsi que les processus d’intégration. Ces livres permettent de
comprendre des problèmes complexes, de dépasser les images simplistes. C’est
la valeur spécifi que des livres.

Lire, c’est voyager dans les pensées des autres, c’est migrer dans les pays
des autres, c’est découvrir les paysages que voient d’autres personnes, c’est
se mettre à la place des autres. La lecture permet de percevoir de nombreuses
perspectives, de multiplier les points de vues. Pour de multiples motifs, je souhaite plein succès à la Foire du Livre.


Marc Perrenoud
Historien, docteur ès lettres

Éditions 2022

 Le comité d'organisation de la Foire du Livre se réjouit de vous accueillir à la Foire du Livre du 9 au 11 septembre 2022 et vous a concocté un joli programme.