Nouvelle Revue neuchâteloise

Histoire anecdotique de nos boissons, Le buveur neuchâtelois du Moyen Age à la Belle Epoque (n°132-133)

Textes de Michel Schlup, avec le concours de Caroline Calame

Un repas sans eau est aujourd'hui impensable. Un dîner qui se termine sans café ni thé a un goût d'inachevé. Ce sont les usages actuels dans nos sociétés occidentales modernes. Si différents des usages d'autrefois. Mettre une carafe d'eau sur la table était encore un acte téméraire au XIXe siècle tant on avait peur de ce liquide si souvent souillé, contaminé par des virus, des bactéries et autres parasites. A tel point que le vin dans certains milieux, à certaines époques, était la seule boisson que l'on s'autorisait.

 

 

Enfances perdues, enfances sauvées ? (n°131)

Marie-Anne Calame et l'établissement des Billodes

Textes de Caroline Calame-Lonjean

Fondatrice de l'institution des Billodes, Marie-Anne Calame (1775-1834), est une des rares grandes figures féminines de l'histoire neuchâteloise. L'étude fouillée de Caroline Calame-Longjean fait revivre le destin de cette Locloise exceptionnelle qui s'est vouée avec une énergie peu commune à l'enfance malheureuse. Son exemple met en évidence les efforts que les femmes doivent déployer pour se faire reconnaître dans cette société d'hommes mais aussi la réprobation à laquelle elles peuvent s'exposer en sortant du rang qui leur est traditionnellement assigné.

 

 

La silhouette masculine, Mode et artifice du Moyen Age à aujourd'hui (n°130)

Collectif d'auteurs

Loin d'être secondaire, l'histoire de la mode masculine et de l'évolution de la silhouette, à la fois au travers des siècles mais aussi des catégories sociales, jusqu'à l'interprétation artistique que l'on en fit, parle bel et bien de l'homme et de sa quête de place et de représentation au sein de la société.